En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites

Mentions légales et conditions générales d'utilisation

All for Joomla All for Webmasters

Sidebar

Languages

Menu

assi

Vu par...

 

 

Witold Gombrowicz lui-même :

« Il m’amuse toujours, ce “Trans-Atlantique”, facétieux, sclérosé, baroque, absurde, écrit dans un style archaïque, farci de drôleries idiomatiques, parfois inventées. »
Testament. Entretiens avec Dominique de Roux


Constantin Jelenski :

« Mickiewicz présente un groupe de propriétaires terriens, riches, honorables, pacifiques, et un groupe aventureux et archaïque de petits nobles vivant dans la misère, un peu à la façon des hidalgos espagnols [...]
Mickiewicz les réconciliera dans un commun élan de patriotisme, car il porte un regard attendri sur les uns et les autres.
Or, pour Gombrowicz, il s’agit d’autant de fantoches, les uns hypocrites et grandiloquents, les autres incarnant le masochisme « messianique » de la tradition « héroïque » polonaise - tous également creux. »
Préface à l’édition française de Trans-Atlantique

JPG - 14.2 ko
"Trans-Atlantique" dans la mise en scène de Janusz Oprynski, Teatr Prowizorium, Lublin, 2004.