En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites

Mentions légales et conditions générales d'utilisation

All for Joomla All for Webmasters

Sidebar

Languages

Menu

assi

Bakakaï : Présentation

 


Le recueil de contes Bakakaï (voir le sommaire en bas de page) publié en 1957 est une version élargie du tout premier livre de Witold Gombrowicz, Mémoires du temps de l’immaturité, publié en 1933 aux éditions Rój de Varsovie.

JPG - 2.8 ko
1933 : "Mémoires du temps de l’immaturité", le début littéraire de Witold Gombrowicz.


Cette première édition des contes, Mémoires du temps de l’immaturité, qui ne sera jamais republiée ultérieurement sous cette forme, comprenait sept contes : Le danseur de maître Kraykowski, Mémoires de Stefan Czarniecki, Meurtre avec préméditation, Le festin chez la comtesse Fritouille, Virginité, Aventures, Evénements sur la goélette Banbury.

JPG - 12.4 ko
La plaque de la rue Bacacay à Buenos Aires aujourd’hui. Photo : Christian Leprette.

Les contes de Witold Gombrowicz seront publiés en Pologne - pour la deuxième fois - en 1957 sous le titre de « Bakakaj », nom de la rue où il a habité à Buenos Aires au début de son séjour. Witold Gombrowicz a changé, en polonais, l’orthographe de « Bacacay » en « Bakakaj » pour des raisons euphoniques.

JPG - 7 ko
"Bakakaï" : la première édition polonaise, 1957.


Cette édition, revue et augmentée par l’auteur, reste l’édition de référence.
Elle regroupe douze contes, Witold Gombrowicz ayant ajouté aux sept contes initiaux les deux contes déjà intégrés à Ferdydurke : Philidor doublé d’enfant et Philibert doublé d’enfant, ainsi que trois autres histoires : Dans l’escalier de service, Le rat et Le banquet.

 

«J’ai écrit des sottises, mais je n’avais signé aucun engagement de produire uniquement des ouvrages sages et parfaits.»
Introduction à Philidor doublé d’enfant
JPG - 12.5 ko
Deux éditions italiennes, l’édition brésilienne et l’édition turque.