En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites

Mentions légales et conditions générales d'utilisation

All for Joomla All for Webmasters

Sidebar

Languages

Menu

assi

Présentation

 

 

« Je suis un humoriste, un plaisantin, je suis un acrobate et un provocateur. Mes ouvrages font le pied au mur pour plaire, je suis cirque, lyrisme, poésie, horreur, bagarre, jeu, que voulez-vous de plus ? »

JPG - 4.7 ko
"Secret" : Johann Le Guillerm, cirque « Ici Company ».

En 1967, l’éditeur français Pierre Belfond, qui avait créé une collection d’entretiens enregistrés au magnétophone avec des artistes et des écrivains reconnus, décida de consacrer un volume à Witold Gombrowicz qui venait d’obtenir le Prix International des Editeurs.
Pierre Belfond demanda à son jeune confrère et ami, Dominique de Roux, d’interviewer Gombrowicz. En raison de son asthme, et incapable de parler longuement, Witold Gombrowicz refusa l’enregistrement au magnétophone. D’autre part, auteur encore mal connu du grand public, il préférait s’exprimer dans sa propre langue, le polonais.

JPG - 16.6 ko
Witold Gombrowicz et Dominique de Roux lors d’une séance de travail à Vence, 1968. Photo : Christian Leprince.


Dominique de Roux accepta que Witold Gombrowicz écrive entièrement ces entretiens en polonais répondant à des questions qu’ils préparaient ensemble.
Dominique de Roux fit des séjours fréquents dans la résidence de Witold Gombrowicz à Vence, dans le sud de la France.


« Le propos de la littérature n’est pas de résoudre les problèmes, mais de les poser. »

Dominique de Roux est co-auteur de ce livre d’entretiens qui fut publié d’abord en français en 1968 dans la traduction de Koukou Chanska et François Marié aux éditions Pierre Belfond sous le titre Entretiens avec Witold Gombrowicz.
En 1977, à la mort de Dominique de Roux, l’éditeur Pierre Belfond intitula le livre Testament. Entretiens avec Dominique de Roux, titre toujours en vigueur aujourd’hui.

JPG - 18.6 ko
2004, l’année du centenaire de la naissance de Witold Gombrowicz. Affiche de Leszek Żebrowski.


L’édition polonaise a paru l’année suivante, à l’Institut littéraire (Kultura), à Paris, en 1969, peu de temps avant la mort de Witold Gombrowicz.
Au cours des éditions successives, la correspondance entre Dominique de Roux et Witold Gombrowicz ainsi que les introductions de Dominique de Roux de 1968 et 1977 ont été ajoutées en annexe du volume.


« Je suis devenu le poète de la Forme.
Je me suis amputé de moi-même.
J’ai découvert la réalité de l’homme dans cet irréel auquel il est condamné. »