En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites

Mentions légales et conditions générales d'utilisation

All for Joomla All for Webmasters

Sidebar

Languages

Menu

assi

Présentation

 

 

« Je me méfiais des croyances, des doctrines, des idéologies, des institutions. je ne pouvais donc m’appuyer que sur moi-même. Et pourtant j’étais polonais façonné par la polonité et je vivais en Pologne. »

Souvenirs de Pologne, cycle de feuilletons écrits de novembre 1959 à octobre 1961 pour Radio Free Europe, mais jamais diffusé, a été retrouvé par sa femme Rita Gombrowicz en 1976 (en même temps que Pérégrinations argentines) dans les papiers posthumes de l’auteur.

JPG - 9.7 ko
Witold Gombrowicz en Argentine, en 1960, quand il rédige "Souvenirs de Pologne" : un retour sur sa jeunesse en Pologne.


Il ne s’agit donc pas de textes destinés à la lecture, mais à être dits sur les ondes, d’où leur caractère oral. Il n’y a aucune trace cependant d’une éventuelle émission radiophoniques de ces chroniques de Witold Gombrowicz.
Le manuscrit comportait quarante-huit articles de quatre pages chacun, classés chronologiquement, certains articles étant datés de sa main.
Chaque article correspondait à une émission radiophonique d’une quinzaine de minutes.

JPG - 25.3 ko
Dessin de Vladimiro Elvieri, 1998.


Comme leur titre l’indique, ces textes ont pour sujet l’évocation de l’enfance et de la jeunesse de Witold Gombrowicz.
L’écrivain revient sur sa vie en Pologne, exactement vingt après l’avoir quittée.
La description du milieu familial, de la renaissance de la Pologne indépendante et de la vie littéraire de Varsovie dans les années trente, nous éclairent sur la vie et l’œuvre de Witold Gombrowicz.

JPG - 28.9 ko
Dessin d’Andrzej Pagowski.


Cette collaboration de Witold Gombrowicz à Radio Free Europe au début de 1959 se situe au moment où son œuvre fut de nouveau interdite par le régime communiste en Pologne, après une courte période de libéralisation. Witold Gombrowicz se tourna alors vers l’émigration polonaise et ses institutions pour trouver un appui financier.

JPG - 19.3 ko
Dessin de Wieslaw Walkuski.


Souvenirs de Pologne fut publié pour la première fois en polonais en 1977 aux éditions de l’émigration l’Institut Littéraire (Kultura) de Paris dans le même volume que Pérégrinations argentines.
Depuis 1996, le titre est publié par Wydawnictwo Literackie de Cracovie.


La première traduction fur réalisée en français, par Christophe Jezewski et Dominique Autrand aux éditions Christian Bourgois en 1984.